Commencer à donner des aliments solides à votre bébé : ce que vous devez savoir, et ce à quoi vous attendre avec votre couche

Dr. Nicole M. Avena with new book and baby

C’est toujours un plaisir de partager nos pages de blog avec des personnes ayant les mêmes valeurs. Le Dr Nicole M. Avena est mère de deux filles et chercheuse en neurosciences spécialisée dans les domaines de la nutrition, du régime alimentaire et des dépendances.  Nous avons été ravis quand elle a accepté notre invitation à présenter son nouveau livre  « What to feed your baby toddler: a month-by-month guide to support your child’s health and development »  (Comment nourrir votre jeune enfant : un guide détaillé mois par mois pour soutenir la santé et le développement de votre enfant) et à parler de la façon de commencer à donner des aliments solides à votre bébé.

Commencer à servir des aliments solides

Bien que l’intégralité du développement d’un nourrisson soit cruciale, la période entre 6 et 12 mois est un moment spécial lors duquel vous pouvez exposer votre bébé à une grande variété de goûts et de textures. Au moment où votre bébé atteint 6 mois, l’introduction des aliments solides est idéale non seulement pour sa santé, mais aussi parce que c’est au cours de ces 6 mois que votre bébé accepte le mieux les nouveaux aliments.

Voici quelques conseils à garder à l’esprit lorsque vous commencez à nourrir votre bébé :

  • Combien de fois devez-vous présenter un nouvel aliment à votre bébé ? Certains disent 2 à 3 fois, puis de passer au suivant. Cependant, la science dit autre chose. Des études suggèrent que bébé a besoin de 8 à 10 expositions à un nouveau goût pour commencer à l’aimer. Cela peut vous sembler une éternité, surtout si vous êtes impatient(e) à l’idée de faire découvrir des aliments à votre bébé, mais il est préférable d’être patient(e) et de ralentir le rythme si vous souhaitez que votre bébé développe une préférence pour les légumes et les fruits moins sucrés.
  • Vous voulez préparer vos propres aliments pour bébé ? Vous avez peut-être entendu dire qu’il vaut mieux éviter de donner à votre enfant des épinards, des betteraves, des haricots verts, des courges et des carottes maison pendant les premiers mois, car ces aliments contiennent des nitrates qui peuvent causer un type d’anémie chez les jeunes enfants. C’est complètement faux ! Les directives de l’Académie américaine des pédiatres sur les nitrates déclarent explicitement : « Il est recommandé que les aliments contenant naturellement des nitrates (p. ex. haricots verts, carottes, épinards, courges, betteraves) soient évités avant trois mois. » Hum, tous les aliments solides doivent être évités avant 3 mois ! À partir de 6 mois, bébé peut consommer ces légumes, et bien d’autres.
  • Réfléchissez à deux fois avant de donner à votre bébé des aliments faits pour les adultes (comme les légumes en conserve). Ils peuvent contenir beaucoup de sel, en plus des conservateurs, des colorants artificiels, des arômes et d’autres produits chimiques. Vérifiez les informations nutritionnelles sur l’étiquette pour connaître la teneur en sodium, et privilégiez les options « sans sel ajouté » et « pauvre en sodium ».
  • Lorsque vous faites vos courses, il peut être bon de privilégier l’achat des versions biologiques, car elles ont tendance à contenir moins de pesticides. Il y a également des fruits et des légumes « propres », qui poussent de façon conventionnelle avec moins de pesticides, qui sont moins susceptibles de transporter des résidus de pesticides, ou qui sont protégés par une écorce ou une couche, pour lesquels il est possible d’opter pour la version non biologique.

Même si je vous conseille de présenter un nouvel aliment à bébé pendant 8 jours avant de passer à un autre, tous les aliments n’auront pas besoin de 8 jours pour être acceptés par bébé. Il/elle est susceptible d’adopter les fruits sucrés plus rapidement que de nombreux légumes et fruits acidulés (bébé risque donc d’adorer les poires mûres, mais de refuser les abricots au début). Si vous trouvez que bébé semble vraiment aimer un aliment, il n’est pas nécessaire d’attendre plus de 3 jours avant d’en essayer un nouveau. Cependant, il est préférable d’attendre au moins 3 jours pour déterminer si le bébé a une réaction à la nourriture (une réaction allergique sur la peau ou un érythème fessier par exemple). Si vous essayez plusieurs aliments en même temps et que bébé développe une éruption cutanée grave, vous ne saurez pas quel aliment pourrait être le coupable.

Ce à quoi vous attendre avec votre couche 

En parlant de couches, lorsque vous commencez à présenter des aliments à votre bébé, vous remarquerez que ses selles sont différentes, car le système digestif de bébé travaille maintenant dur pour traiter les aliments nutritifs que vous lui donnez. Étant donné que bébé est maintenant plus susceptible de développer des éruptions cutanées, c’est le moment idéal pour passer aux couches lavables si vous n’en utilisez pas encore.

Bébé rampant dans une couche lavable Charlie Banana à motif ananas rose vif

J’ai utilisé les couches lavables Charlie Banana avec mes deux filles et j’ai adoré leur qualité, leur style et leur coupe générale. L’utilisation de couches lavables, comme celles de Charlie Banana, qui sont sans produits chimiques, respectueuses de l’environnement et douces pour la peau délicate de bébé, est un excellent moyen de s’assurer que la transition vers les aliments solides se passera en douceur pour vous et pour bébé !

Adapté de “ What to Feed Your Baby & Toddler ” (Comment nourrir votre jeune enfant) par Dr Nicole M. Avena , Avena, disponible en magasin et en ligne dès maintenant.